Mon panier :

0 item(s) - 0,00 €
Votre panier est vide.

0

La désinformation autour des Guerres de Vendée et du génocide

Double-cliquez sur l'image ci-dessus pour la voir en entier

Zoom arrière
Zoom avant

Plus de vues

La désinformation autour des Guerres de Vendée et du génocide

16,00 €

Description rapide

.
Only 974 left

Disponibilité : En stock

OU

Détails

La Vendée, jusqu’à une période récente, était réduite à une simple guerre civile, franco-française. En 1985, un jeune chercheur, Reynald Secher, soutient devant un jury d’exception composé de 7 membres (Jean Meyer, Pierre Chaunu, Jean Tulard, André Corvisier, Jean-Pierre Bardet, Louis-Bernard Mer et le recteur Yves Durand), à Paris IV-Sorbonne, une thèse intitulée : Contribution à l’étude du génocide franco-français : la Vendée-Vengé. Documents à l’appui, il démontre que la répression de la Vendée par la Convention est un génocide de type proto-industriel légal en vue de l’extermination d’une partie du peuple de France non pas en raison de ce qu’il faisait, mais de ce qu’il était. Cette thèse, publiée en pleine préparation du bicentenaire de la Révolution française, suscite une vive émotion qui vaut à son auteur bon nombre de problèmes et lui coûte, entre autres, sa carrière universitaire. Pour la première fois, à travers ce livre, Reynald Secher témoigne. Son récit dépasse l’entendement. Reynald Secher, docteur d’État de l’Université Paris IV-Sorbonne, entre autres lauréat de l’Académie française, est l’auteur d’une trentaine de livres, de bandes dessinées et de documents historiques.

Mots clés du produit

Utilisez un espace pour séparer les mots clés. Utilisez l'apostrophe (') pour rédiger une phrase.